Fr - Nl - En - De

Historique / Présentation de Maya

C’est en 1975, dans la région liégeoise (Belgique), à Esneux, que tout a commencé, avec ce télégramme venu du Guatemala, proposant 10 tonnes de miel à vendre, ni plus ni moins ! Très rapidement, une association a été constituée et, en quelques mois, grâce à de nombreux bénévoles, les 10 tonnes étaient vendues… C’était le début d’une belle aventure, qui continue toujours aujourd’hui : en 2007, ce ne sont pas moins de 300 tonnes de miel qui ont été importées d’Amérique Latine en Belgique par Maya Fair Trade.

Aujourd’hui, par soucis de transparence et de clarté, l’organisation Maya en Belgique compte trois entités :

  • MIEL MAYA HONING, Association Sans But Lucratif, est sa branche « éducation et développement ». Cette organisation non gouvernementale (ONG) reconnue par le gouvernement belge soutient de nombreux projets de développement soigneusement sélectionnés au « Sud » et participe à la sensibilisation et à l’éducation au commerce équitable au « Nord ».
  • MAYA FAIR TRADING, Association Sans But Lucratif, est reconnue par les pouvoirs publics belges depuis 2006 en tant qu’acteur touristique. Au sein de cette organisation seront bientôt développés des nouveaux projets touristiques destinés à faire connaître les enjeux du commerce équitable et à sensibiliser le public à l’apiculture et son importance sur l’écologie.
  • MAYA FAIR TRADE, Société Coopérative à Finalité Sociale, est sa branche « commerciale ». Elle importe du miel d’Amérique Latine selon les critères du Commerce Equitable et le revend en Europe. Outre le prix juste payé pour l’achat du miel aux organisations apicoles, Maya Fair Trade Scrlfs verse une prime supplémentaire de 150 dollars par tonne achetée. De plus, une grande partie de ses bénéfices commerciaux est reversée à Miel Maya Honing Asbl pour soutenir ses projets et ses actions.

La plus grande partie du miel importé, environ 65%, est commercialisée, après conditionnement, comme miel de dégustation ou à destination de l’industrie. L’autre partie est utilisée comme ingrédient dans la fabrication, sous-traitée, de biscuits et de confiseries. Tous nos produits sont vendus sous notre marque déposée « MAYA ». Si tous les produits MAYA respectent les conditions de labellisation « Max Havelaar », ils n’en portent cependant pas tous le label pour des raisons économiques.

Maya Fair Trade Scrlfs emploie aujourd’hui quatre personnes en Belgique et une personne en Amérique Latine ; ils sont tous les cinq employés à temps plein. Cinquante pourcent de son chiffre d’affaires est réalisé en Belgique, le reste l’est à l’exportation en Europe, principalement en France, au Pays-Bas et en Suisse, mais également en Allemagne, au Grand-Duché de Luxembourg, en Grande-Bretagne et même jusqu’en Norvège. Afin de rester compétitif dans un secteur commercial de plus en plus exigeant et preuve de son dynamisme croissant et de sa volonté de poursuivre son action dans le commerce équitable, Maya Fair Trade Scrlfs s’est dotée, en 2009, d’un plan de développement ambitieux ; tout profit pour les apiculteurs du Sud qui devraient voir, à terme, les quantités importées augmenter.